18/01/2008

Le calme avant la tempête...

Une semaine calme, voilà ce à quoi j'aspirais au lendemain du concert de Detroit.

Il me fallait rallier Brussels dans le Wisconsin. Pas très loin à vol d'oiseau, juste de l'autre côté du lac Michigan. J'ai envisagé la traversée mais de toute façon louer une voiture pour aller dans un des Ferry-port ou la louer pour faire la route... Vu le prix du carburant Outre-Atlantique, j'ai opté pour la route.

Une fois encore, rien de réservé... J'ai pris les choses comme le Grand Jacques : l'Aventure, c'est l'aventure!

J'avais vu qu'au rez du Comfort Inn se trouvait une agence de location de véhicules. Je m'y rends en me disant qu'il n'y aurait certainement que l'embarras du choix. Et bien non! Il restait soit un Van style "Agence tout risque", soit ça :

HPIM0814

Et j'ai pris "ça"!

La carte mise à disposition était plutôt "simple". Le tracé des états, les Interstates, quelques axes principaux et les grandes villes.... Pas vraiment hyper précis, mais suffisant pour pouvoir se débrouiller. En fait, je retournais à Brussels. C'est en effet là qu'en 1989 j'avais fait mon stage de fin d'étude. J'avais promis de revenir, il était temps de le faire...

A un moment donné, je me suis retrouvé seul sur une autoroute 3 bandes (dans chaque sens). Et quand je dis seul, c'est vraiment seul! Rien à perte de vue devant et même chose dans le rétro... J'en ai profité pour "pousser" un peu la Pontiac TransAm... et hop, une photo! Une dizaine de Km plus loin, alors que je roulais à nouveau "normalement" (65 MPH), une voiture de police arrivant en sens inverse fait demi-tour après m'avoir croisé et se place juste derrière moi. Cela dure quelques minutes puis girophare et coup de sirène. Comme dans les films! Je me gare. Le policier sort de son véhicule et s'approche. Il n'a pas été jusqu'à prendre son arme en main, mais a ouvert sa gaine (voilà qui est vraiment rassurant!). A hauteur de la voiture, il m'ordonne de laisser les mains sur le volant. J'obtempère (pas vraiment le choix de toute façon) et j'apprends avoir été flashé à 96 MPH (+/- 150 Km/h). Il repart à son véhicule avec mes papiers et ceux de la voiture. Il reviendra quelques minutes plus tard et me demande ce qui arrive en Belgique dans un cas pareil. Je lui réponds qu'on reçoit un PV, qu'on s'explique et qu'alors c'est amende ou non... (OK, c'est pas tout à fait ça, mais bon) Du coup, j'ai insisté sur le fait que je n'ai accéléré que quand il n'y avait rien ni devant, ni derrière moi; que je n'ai mis personne en danger... Il m'a laissé continuer, en me précisant de continuer ma route "A l'aise". Ce que je fis. (quand j'ai raconté cela en arrivant à destination, j'ai appris que j'avais eu beaucoup, beaucoup de chance...)

Après avoir dépassé Chicago, j'ai continué en me fiant à ma mémoire et c'est relativement facilement que HPIM0813
j'ai retrouvé Brussels (cette zone des USA a été occupée par des colons belges. On y trouve des villages comme Grand-Leez, Champion, Luxemburg, HPIM0824
Namur... Les cimetières eux sont remplis de nom qui nous sont familiers : legrand, Marchant, Vandenbergh,...).

Pendant les quelques jours passé chez mes "parents" américains, j'ai été (re)voir le Stade des Green Bay Packers, un musée de la vie indienne et ai profité du HPIM0840

HPIM0841


calme des rives du lac Michigan. Evidemment, le temps était plutôt maussade et il ne faisait pas très chaud, mais ces quelques jours de calme ne furent pas du luxe au vu du programme chargé qui allait arriver...

HPIM0834HPIM0816HPIM0846

13:46 Écrit par namurw dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Drole de périple C'est clair ta eu de la chance avec les flics car quand on voit des docus sur les flics us ont prend bien peur chez nous lol.


Ah les villes à connotation francophones c'est légion aux usa et canada tant mieux si ta pu revivre de bons moments en attendant de vivre des moments géniaux de zik.

(je suis lolo69 du forum u2achtung)

Écrit par : lolo69 | 18/04/2008

Les commentaires sont fermés.