01/11/2006

Heureusement qu'il y avait le séjour...

Le Vertigo Tour en Italie, cela semblait évident pour un belge, long week-end de fête nationale aidant, il n'était même pas nécessaire de prendre congé!

 

Un peu de chipotage pour pouvoir faire le déplacement pas trop cher via Ryanair : j'ai donc réservé le vol aller Hahn-Milan et le retour Rome-Charleroi!

 

Et in fine, heureusement qu'il y a eu le séjour, le soleil et la visite de Rome pour éviter que ce "périple" ne tourne au désastre!

DSCF8576

Car ce ne sont pas les deux concerts auxquels nous avons assisté qui auront été les points d'orgue de ces quelques jours et qui feront que ce voyage aura ad vitam eternam queque chose d'inoubliable...

DSCF8593

Cela a commencé fort à l'aéroport de Hahn où nous sommes arrivé au comptoir d'embarquement 3 petites minutes trop tard! Mais bon, c'est l'Allemagne et là, on ne rigole pas avec le réglement! L'embarquement se termine 40 minutes avant l'envol... et pas 37! J'ai eu beau insister, signaler qu'on avait aucun bagage à enregistrer (qu'un bagage à main en fait), qu'on devait quand même attendre près de trente minutes dans la zone d'embarquement... Rien n'y fit!

DSCF8608

Pas d'autre choix que de chercher une autre solution. Direction le guichet Ryanair : il y a bien des vols Charleroi-Milan et Eindhoven-Milan demain matin, mais à près de 170 euros par personne... De Hahn, plus rien ce soir vers l'Italie mais le lendemain un vol vers Rome et un autre vers Venise. Nous pouvons avoir deux places pour Rome pour un supplément de 40 euros chacun. On prend ça. Une super nuit dans l'aéroport plus tard, nous voici en route. Une fois à Rome, nous gagnons la gare et prenons des tickets vers Milan en train Express : sans réservation, 90 euros chacun! Mais bon, faut ce qui faut.... Une fois à destination, direction l'hotel. Je les avais appelés de Hahn pour qu'il nous garde la chambre. Nous n'y passerons qu'une nuit en en payant deux mais tant pis... Nous retrouvons Natty à proximité de la gare. Une balade éclair dans le centre puis direction San Siro... Les portes sont ouvertes depuis belle lurette quand nous y arrivons. Nous ne sommes rentrés qu'une fois les premières parties terminées... Quel foutoir! Il y a des sièges partout, mais les tickets ne sont pas numérotés. Il y a tellement de monde dans les escaliers que c'est à se demander s'ils n'ont pas vendu plus que ce qu'il y a comme places disponibles! Et l'attitude des italiens... Exécrable! Je ne tirerai évidement pas de généralité mais on s'est fait engeuler, pousser, bousculer, cracher dessus... Vraiment très agréable...

DSCF8619

Pas gai du tout de suivre le concert dans de telles circonstances. De toute façon, il ne m'a pas semblé meilleur ou pire qu'ailleurs. Rien d'exceptionnel pour moi. Et on en revient à ce que j'ai déjà dit avant : l'impression qu'on peut avoir d'un show comme le Vertigo Tour dépend tout autant du spectacle en lui-même que de la façon dont on le vit... Et là, c'était pas le pieds!

DSCF8696

Le retour vers le centre ville a été tout aussi bordelique que le concert! Plus de métro, pas assez de taxis, trop peu de trams... Finalement, c'est en partie en tram, en partie à pieds que nous avons regagné l'hôtel.

 

Le lendemain, nous gagnons Rome (re-90 euros!). Nous nous installons à l'hôtel et enfin un bon moment, la visite de la Ville Eternelle! Ce fut, et de loin, les meilleurs moments de ces quelques jours...

DSCF8809

 

DSCF8817

Le 23, nous nous sommes encore baladés un peu dans la ville avant de rejoindre le Stade Olympique! Nous étions là avant l'ouverture des portes dans un bazar indescriptible! Rien ne semblait organisé, quasi aucune indication nulle part!  Nous devions retirer nos tickets sur place, il a fallu que nous demandions 4 fois où aller pour qu'enfin un steward sache nous indiquer le chemin! Et dans la file d'attente, quel enfer... Et quand les portes se sont ouvertes, cela a poussé de partout! Quel contraste avec Amsterdam, Glasgow ou Cardiff!!!

DSCF8831

 

DSCF8841

Ce deuxième concert n'a pas été beaucoup plus palpitant que celui de Milan... Faut dire qu'on était face à la scène, encore plus loin qu'à Bruxelles et entourés de sympathisants de l'extrême droite (ils étaient là avec force chants, drapeaux et caliquots... Triste en fait!). Ils n'hésitèrent pas à déployer leurs étendards pendant Sunday Bloody Sunday, à se demander s'ils en connaissent le sens!

DSCF8848

 

DSCF8852

Nous sommes même partis à l'entamme du second Vertigo! Nous avons rejoint un des bus spéciaux et sommes assez rapidement revenu dans le centre. (Et je crois que nous avons bien fait car il devait y avoir à peine dix bus...)

DSCF8855

Le dimanche, nous avons fait nos bagages et avons encore profité de Rome jusqu'à environ 14h. Nous aurions pu attendre jusqu'à la navette de 16h05, mais finalement, nous avons bien fait de partir plus tôt!

DSCF8861

La fin de notre périple vaut elle aussi son pesant d'or... Nous étions donc à l'aéroport près de 5h avant notre vol et étions du coup dans les premiers à avoir rempli les formalités d'embarquement. Ciampino est un aéroport civil et militaire. Rien d'étrange donc de voir des uniformes là. Mais bon, quand ils sont de plus en plus nombreux, en gillet pare-balle et que des véhicules blindés stationnent à divers endroits, ça interpelle! Je demande des explications à un soldat : alerte à la bombe! Il ne manquait plus que cela... Un colis suspect a été repéré dans un avion en provenance du Maroc via l'Espagne et cet appareil va être dévié de Fiumicino à ici... Répercussion sur les vols civils : fermeture de l'aéroport! Un premier vol Ryanair sera annulé, celui à destination de Beauvais! Et compagnie Low Cost oblige, la procédure, c'est le remboursement et après, tu te débrouilles! Puis les annulations sont tombées en cascade, c'était presque aussi rapide qu'un record du monde de chute de Dominos! Ryanair a changé sont fusil d'épaule et c'est là qu'on s'est rendu compte qu'on avait bien fait d'arriver plus tôt : avion par avion, et dans l'ordre des numéros d'enregistrement, nous avons pu être recasés "gratuitement" sur les autres vols. Ce soir-là un vol pour Eindhoven avait été maintenu mais il a très vite été rempli. Nous avons pu trouver place dans un vol pour Hahn le lendemain matin.

DSCF8866

Appeler la Belgique pour que quelqu'un nous ceuille là-bas et de nouveau une nuit à l'aéroport, mais plus dedans cette fois! Alerte oblige, c'est dehors que nous passerons notre dernière nuit chez les azzuri!

12:32 Écrit par namurw | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Hi John
Excellent pictures! Sorry I cannot read the text!
I met you in Adelaide before the show.I have some pictures of Bono and Edge you may like. Did you or your friend get any pictures?I have news footage from TV that we are in also.Please email me.
Stay Tuned!
Paul, Whyalla South Australia

Écrit par : Paul | 27/11/2006

AH Mince le périple azzuri c'est pas super bien passé et vraiment décu que des fascistes assistent à des concerts de U2.

Si les 4 irish ont vu les drapeaux ils devaient bien etre triste.

Dommage pour milan je pensais vu le dvd de vertigo que c'était une belle ambiance malheureusement faux croire que non

Écrit par : lolo69 | 19/04/2008

Les commentaires sont fermés.