28/12/2005

 

Déchaînés, le public, en tout cas une très grosse partie de ceux situés dans ma zone, ne manquera cependant pas de huer Bono lorsque dans son inévitable discours il remerciera le chancelier allemand pour sa participation, et donc celle de son pays, dans l'effort internationnal pour l'effacement de la dette du Tiers-Monde.


20:57 Écrit par namurw | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.