18/08/2005

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le stade. Il y a un parc à traverser et c'est à ce moment que les éléments se manifestent. Du vent d'abord puis un petit crachin qui se transforme très vite en averses successives de plus en plus violentes! Il ne faut que quelques minutes pour que nous soyons trempés. Nos vestes ne résistent pas longtemps!

22:16 Écrit par namurw | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.